F D

Energie

L’eau est une force primordiale en Valais.
Son potentiel imposant doit être exploité, mais de façon raisonnable.

 

Les diverses clés de répartition devraient prendre en compte les intérêts des divers acteurs et être profitables aux régions concernées. Quant à l’énergie nucléaire, elle ne doit pas être abandonnée avant que des alternatives crédibles et compétitives soient disponibles. Il faut donc dire oui aux énergies vertes, mais, en premier lieu, dire oui à l’énergie hydraulique. 

L’industrie valaisanne se voit confrontée à de grands défis. Le Valais est le second pôle de l’industrie chimique suisse. De fait, dans notre canton, de très nombreux emplois dépendent de l'énergie. .

 

La «conquête» d’entreprises, de centres de formation et la création de nouvelles plates-formes tant au niveau suisse qu’européen sont des enjeux d’une extrême importance.

 

A l’avenir, il faudra en faire un objectif stratégique. La «conquête» d’entreprises, de centre de formation et la création de nouvelles plates-formes tant au niveau suisse qu’européen sont des enjeux d’une extrême importance.


Les entreprises implantées en Valais ne reversent que 20% de leur capital-actions. Ce n’est pas suffisant. Nous réclamons que la majorité, soit plus de 50%, du capital-actions, soit en mains valaisannes. Jamais les conditions-cadres n’ont été aussi favorables aux achats avantageux et aux assainissements. A terme, nous en récolterons les bénéfices.

 

Nous voulons miser sur l’EPFL et ne pas négliger les énergies renouvelables (solaire et éolienne). 

 


Pierre-Alain Grichting
Route du Bois de Finges 36 3960 Sierre
+41 79 572 17 69